COEFFICIENTS_GM_-_SM_2013-VIGNETTE.jpg   GRANDES_MAREES_GM_-_SM_2013_-_VIGNETTE.jpg   METEO-VIGNETTE.jpg
Les plus forts coefficients
à Saint Malo
  Les plus grandes marées 2013
à Granville et Saint Malo
  La météo du jour
et des jours suivants
         
CALCUL-MAREES-SHOM-VIGNETTE.jpg   ECLUSES-SAINT-MALO-VIGNETTE.jpg   NIVEAUX-EAUX-EN-RANCE-VIGNETTE.jpg
Les horaires de marées officiels   Les horaires d'ouverture des
écluses de Saint Malo
  Les niveaux d'eau en Rance

 

Les Marées de la Baie du Mont Saint-Michel : Un véritable phénomène

EN-SAVOIR-PLUS-SUR-LES-MAREES-DSC_9027.jpg

 

La Lune exerce une attraction, d’ailleurs très faible, sur la masse des océans. Celle-ci se gonfle dans la direction de la lune et l’établissement de son équilibre la fait aussi gonfler dans la direction opposée. Par suite du mouvement de la terre combiné avec celui de la lune, ces deux gonflements font le tour du globe en 24 heures et 50 minutes. Ainsi, pendant cette période, la mer monte deux fois et baisse deux fois. La montée de la marée s’appelle "flux", la baisse s’appelle "reflux".

Le Soleil, de son côté, qui est plus gros que la lune, mais plus loin, produit un gonflement analogue mais plus faible. Or l’attraction de la lune et celle du soleil peuvent se conjuguer ou se contrarier.

Lorsque ces deux astres sont en ligne avec la terre, les deux attractions se conjuguent et le gonflement est maximum, c’est la syzygie.

Ainsi, deux fois par lunaison, c’est-à-dire un peu plus de deux fois par mois, pour la nouvelle lune et la pleine lune, on a les plus fortes marées, dites de vive-eau.

Lorsque la lune et le soleil forment un angle droit avec la terre, les deux attractions se contrarient, c’est la quadrature. Ce phénomène se produit également deux fois par lunaison, au premier et au dernier quartier, on a alors les plus faibles marées, dites de morte-eau.

Les conditions locales (configurations des côtes) peuvent contribuer à accroître considérablement les marées ; c’est le cas pour les marées de la Baie de Saint-Malo qui sont parmi les plus fortes du monde.

La pression atmosphérique agit sur le niveau de la mer, lorsque la pression baisse, on constate une élévation de l’eau et réciproquement (les hauteurs des marées indiquées dans cet annuaire sont données pour une pression barométrique moyenne de 760 mm).

 

COMMENT CALCULER LA HAUTEUR DE MAREE A TOUT MOMENT ?

Il peut être utile, en particulier pour les navigateurs, de connaître le niveau de l'eau à n' importe quel moment de la journée. Une méthode, dite REGLE DES DOUZIEMES, peut donner approximativement, la hauteur de l'eau entre deux marées successives.
En effet la marée ne monte pas régulièrement. C'est ainsi que durant la 1ère heure de la marée, elle monte ou descend de 1/12ème, pendant la 2ème heure, de 2/12ème, soit un total de 3/12ème, pendant la 3ème heure, de 3/12ème, total 6/12ème, pendant la 4ème heure, de 3/12ème, total 9/12ème, pendant la 5ème heure, de 2/12ème, total 11/12ème, pendant la 6ème heure, de 1/12ème, total 12/12ème (il faut noter que “l'heure marée” est le 6ème temps séparant la Pleine Mer de la Basse Mer ou la Basse Mer de la Pleine Mer. Le calcul doit se faire à partir de la différence de hauteur de la Pleine Mer et de la Basse Mer.