EXCURSION A CANCALE
A 10 km de Saint-Malo

EXCURSIONS-A-CANCALE-VUE-AERIENNE.jpg L’existence de Cancale est due à la mer, et les pierres des maisons ou les noms des rues en sont des signes de reconnaissance. La ville, construite à 50 m au-dessus du niveau des flots, est une station balnéaire à 15 km de Saint-Malo, 79 km de Rennes ou 400 km de Paris. La Houle, son port amarré à la falaise, garde les traces d’un passé directement dépendant de l’océan.

Prendre par Paramé, laisser à gauche la route directe de Cancale, suivre la N. 155, au carrefour des Portes-Rouges, tourner à gauche et, à Terrelabouët, prendre la Route de la Corniche, merveilleux panorama sur la Baie, arrivée au Port de la Houle. Cancale, port de pêche, capitale de l’huître, mérite une longue visite : ne manquez pas de flâner sur le port où vous attend un spectacle haut en couleurs avec les multiples terrasses des restaurants et les allées et venues des pêcheurs se rendant à leurs bateaux ou à leurs parcs à huîtres (parcs qu’il faut voir à marée basse). Remonter en ville (visite de l’église). Découvrir également le magnifique panorama s’étendant de la Pointe du Hock d’où part un pittoresque sentier des douaniers (s’y rendre par la route descendant derrière l’église). Repartir par la route touristique aux multiples aspects, passer par Port-Mer, voir la Pointe du Grouin, grandiose paysage marin. Toute proche, l’Ile des Landes, réserve naturelle d’oiseaux (la plus importante colonie de cormorans de Bretagne). Rentrer par l’Anse du Verger (Chapelle et plage), l’Anse Duguesclin (fort et plage) et Rothéneuf.

 

Partir de Cancale et emprunter le chemin de ronde jusqu’à la Pointe du Grouin. Un parcours déjà superbe pour peu que l’horizon soit dégagé. De la Pointe du Grouin, le sentier permet d’accéder à la Pointe de Roche-Froide ; à pic impressionnant et très belle vue sur la pointe du Grouin ; il se poursuit vers la plage de Saussaye puis s’écarte momentanément de la mer vers l’Anse du Verger et la pointe du Nid. Ce tronçon est à la fois plus varié et plus sauvage que celui de Cancale au Grouin.

A voir si possible bien qu’accessible seulement par des sentes côtières la pointe de la Moulinière et son vieux fort et, non loin de l’Anse du Verger, la chapelle de même nom qui fut un lieu de pèlerinage très fréquenté des marins et de leurs familles.

On reviendra vers Cancale par “l’ancien chemin des processions” qui passe à proximité du moulin de Vaulereuil et c’est enfin la descente vers Cancale et la Houle. Au total, un très beau circuit de vingt kilomètres.

A VOIR :
Musée des Arts et Traditions Populaires de Cancale. Eglise St-Méen (XVIIIème siècle, inscrite à l’inventaire des monuments historiques). Place St-Méen, centre ville. Accès handicapés. Histoire de Cancale, costumes, habitat, bisquines, pêche, maquettes, audiovisuel, etc. Ouverture : Juillet et août : tous les jours sauf le lundi matin de 10h à 12h et de 14h 30 à 18h 30. Juin et septembre : vendredi, samedi, dimanche et lundi de 14h 30 à 18h 30. Sur rendez-vous pour les groupes. adresse courriel : amisbvc@wanadoo.fr Adresse courrier : Association des Amis des Bisquines et du Vieux Cancale, rue Hamon Vaujoyeux - 35260 Cancale. Tél/fax 02 99 89 79 32 et 02 99 89 71 26 (mois d’ouverture)